Semi Marathon dans Vincennes 2011

Article publié par Christophe le 18/02/2011 à 16:14
Catégories : Récits
Tags : Christophe

Semi Marathon à Vincennes le 13 Février 2011

Alexandre et abdel m'attendaient sagement sur l'esplanade du Chateau de vincennes pour une séance très musclée : semi marathon sur des bases de 3,50 mn au kilo. La tension était extrême dès le départ et les premiers kilo étaient très rapides (en moyenne 3,54 au kilo), difficile dans ces conditions de trouver son rythme au niveau des jambes et du souffle. J'avais l'impression d'être en sur régime mais je ne pouvais pas decevoir mon coach après tous ces efforts entamés pour la préparation du marathon  de ROME (20 mars). Je me suis donc accroché aux baskets d' abdel qui me donnait le tempo à suivre et me conseillait de me détendre. J'avais pris également le parti d' avoir en point de mire le kenyan blanc (Alex) qui me donnait l'impression de galoper comme une gazelle. Au 9è km le chrono affiche 35 mn, le mental reprend le relais, je me disais que c'est vraiment grisant de courir sur une allure de 15 km/h. Progressivement japprenais à gerer mon stress, cette hantise de ne pas aller au bout de l'exercice programmé. Vers le 15è km je me suis mis en tête que je n' y parviendrai pas, on se focalise sur le moindre détail : le souffle, hantise d' avoir un point de côté, la fréquence des jambes est plus saccadée, la relance plus difficile. Abdel me sort de ces pensées en m'annoncant q'on a fait 2 tiers du parcours. Je me dois alors de relancer la machine, de retrouver la dynamique, de voir les limites du moteur interne. Au passage devant les tribunes de l'hippodrome l'idée de décrocher m'est venue, une légère montée qui casse les pattes, slalomer entre les bus et les spectateurs difficile dans ces conditions de relancer. Une dose de gel énergétique avec une gorgée d' eau après et le moteur est reparti pour terminer plus fort les derniers kilo jusqu' à l'esplanade du Chateau. Verdict à l'arrivée : 1h22mn et quelques secondes. L'objectif est atteint.
Seul regret : dommage que ce chrono exceptionnel ne soit pas officialisé.
Encore merci à mes 2 compagnons de course qui m' ont encouragé pour réaliser ce chrono. Merci à mon coach qui m' a concocté un planning d' entrainement aux petits oignons. Il ne me reste plus qu' à concrétiser cet essai en un coup de Maitre au marathon de ROME.


Christophe MARIE-ANTOINE

Copyright © 2020 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen