Blog - Abdel

Un dimanche au bord de l’eau…

Article publié par Abdel le 15/03/2011 à 22:12
Catégories : Récits
Tags : Abdel

Ce dimanche matin, c’est le semi-marathon de Nogent-sur-Marne, ce sera pour moi l’occasion de me tester avant d’attaquer ma préparation spécifique pour le marathon de Prague. Ce sera aussi l’occasion de tester Alexandre qui rentre du ski et qui aurait abusé de la Tartiflette. Christophe qui doit effectuer 3 X 5000m ce matin-là, profite du semi pour les réaliser, il est dans la dernière ligne droite avant son Marathon à Rome dans une semaine.

Les consignes sont claires : Alex et moi devons effectuer ce semi en moins 1h20 !

8 heures, direction Nogent-sur-Marne avec Alex, Christophe, et Ali qui cette fois sera spectateur. Arrivée sur place, direction le retrait des dossards, nous échangeons quelques mots et c’est parti pour l’échauffement de 30 mn.  Alex nous raconte sa semaine de vacance à la montagne, ou il se serait «lâché» sur les produits alpins, sans compter qu’il n’a pas couru depuis 15 jours, mais bon rien ne lui fait peur.

Direction le départ, Christophe dégaine son Iphone pour immortaliser la scène. Le départ est lancé !

Comme a son habitude, Alex part trop vite, je lui demande de ralentir et malgré cela nous passons le premier kilo en 3’30’’ bien trop rapide, je lui impose un tempo, et nous passons le second kilo en 3’40’’ voila qui est plus raisonnable si l’on veut maintenir l’objectif.

Nous passons au 3e kilo ou nous attendent les encouragements d’Ali, ils sont les bienvenus.

Au 5km nous sommes toujours sur les bases mais je sens Alex en difficulté, il maintient le rythme jusqu’au 7e km, il ne supporte plus la charge, il essaie tant bien que mal de résister à la pression ! Au 10e km ça trotte dans sa tête… J’arrête ou je continue ? Il décide de continuer, ouf, mais a une allure plus raisonnable.

Je passe le 10e km en 36’50 c’est un peu vite mais bon, je vois au loin un petit groupe, je tente de m’accrocher. Je les rattrape, c’est la folies des grandeurs du jour !

15e Km 55’54 et toujours dans les temps… Mes jambes commencent a se faire sentir,  mais pas question de ralentir, je résiste et garde en tête mon objectif ! À partir du 16e Km, j’arrête de regarder mon chrono, j’y vais au feeling ou plutôt au mental !

Enfin l’arrivée ! À ma montre, 1h19’16, l’objectif est atteint ! Alex termine avec un temps de 1h24’ ce qui pour son niveau n’est pas terrible, mais nous connaissons tous les ravages de la Tartiflette.

Je peux attaquer sereinement ma préparation pour le Marathon de Prague qui se déroulera le 8 Mai.

À suivre

Abdel

Article publié par Coachinrun le 18/02/2011 à 15:33
Catégories : Bio
Tags : Abdel

 

 

Je me présente Abdel, je suis né le 7 mars 1967. Mes débuts de runner se résument à courir avec mes frères le dimanche près du château de Gros Bois à Villecresnes, je devais avoir 13 ans… oui dans les années 80 !!!

Je ne savais pas encore pourquoi je courrais, à cet âge on aime plutot  jouer au ballon pour moi c’était courir. Pour l’anecdote, cette année-là au Marathon de Paris il y eu seulement 1953 arrivants, ce n’était pas encore un sport très médiatique…

Mon prof d’EPS nous faisait courir avant les exercices et me positionnait systèmatiquement devant afin de donner le rythme, il m’appelait la locomotive !

Est-ce que je suis fait pour donner le rythme ? Une chose est sûre, c’est que j’adore courir !

En 1992, alors que je travaillais pour la Ste LU  » les petits gâteaux « , mon supérieur qui était un coureur à pied et un bon coach me mit le pied à l’étrier, je rejoins donc son Club de Roissy-en-brie « Oxygène 77  » rien que le nom me faisait prendre l’air !!!

Afin de me «tester» il me propose un semi marathon. Pour une première, j’étais servi ! Pour la blague, je me suis acheté pour l’occasion une paire de chaussures, mais elle n’était pas faite pour courir, mais pour jouer au basket… bref elles pesaient une tonne.

J’effectue le semi en 1h 48′ je pensais ne jamais terminer cette course, surtout sous une chaleur à crever. Après coup, je me suis acheté une paire et une tenue adéquate pour être plus à l’aise…

L’ambiance était géniale. Je progresse très rapidement sur les conseils du coach, en 1993 je réalise un chrono de 1h25’ au semi marathon de Briis-sous -Forges et 35′ 40’’ au 10km de Paris 13e.

Tout le monde ne parlait que du marathon, je me dis alors pourquoi pas, mais un marathon grandiose et j’ai choisi New-York. Le cout été assez élevé à cette époque, c’était en 1994.  j’ai demandé à ma société de me sponsoriser. Je réussis à avoir la totalité des frais pour effectuer ce marathon, et me voila à  porter les couleurs du petit LU. Le seul objectif demandé c’était de terminer, mais pour moi, c’était aussi de faire un temps.

Je me suis entraîné dur et ai fait le pari avec mon coach de finir dans les 1000 premiers, si je perdais,  je devais lui payer le resto ! J’effectue un temps de 3h04’ en finissant 999e mission accomplie ! c’était magnifique et magique !!!

Viens ensuite le Marathon de Paris en 1995 avec un nouveau record de 2h51’.

L’année suivante, le marathon la Rochelle 1996, je pars sur les bases de 2h39’. Petit souci ! aucun ravitaillement en glucide sur la première partie, le mur du 27e kilomètre ! Plus de jambes, je termine péniblement les 15 derniers kms en 1h20′ et termine le marathon en 3h00’01 »

La suite, de nouveaux Club pour voir leur type d’entrainement et pour apprendre. Corbeil Essonne, pas trop de coureur demi-fond !!! SCA 2000 Evry, un peu trop perso à mon gout !!!, Arnouville les Gonesse nous étions trois, SALHI Lachen 30mn au 10km champion de France junior du 5km et 10km, Alain 32mn au 10km et moi qui valais pas trois milliards, mais 35mn avec un coach décathlonien beau mélange !!!

Le travail fini par payer, je réalise mon meilleur chrono, 33’40 au 10km qualificatif de LISSE (91) 1997 et me qualifie pour le 10 km du championnat de France qui se tenait en aout 1997 à AIX EN PROVENCE.

En 1998, je décide de mettre tout à plat et de reconsiderer ma pratique, j’en arrive à la conclusion que je ferais mes entrainements sans club !!!

Nouveau boulot et nouvel objectif, le Marathon de paris, même programme que pour new York mais avec des allures plus élevées ! Objectif atteint 2h46’20 ce qui est mon record, dans la préparation un semi avec aussi un nouveau record de 1h15’23 à Corbeil Essonne.

La même année, je retourne à New York et réalise 2h51’ soit 13’mn  de moins sur le même parcours, je suis assez fier.  La magie est toujours au rendez-vous.

Je décide à cette époque de transmettre mon savoir et d’accompagner quelques coureurs motivés, je crée alors mon site internet sur lequel j’y mets des photos, quelques chronos et mes valeurs de la course à pieds.  Je vous laisse le découvrir : www.coachinrun.com

L’an 2000, un chiffre rond et petite baisse de régime suite aux entraînements collectifs, avec quand même deux marathons, Paris en 2h56 et Lausanne en 3h00, mais un beau chrono sur 10km en 34’20’’.

En 2001, je me refixe des objectifs ambitieux, Berlin en moins de 2h50. J’y réalise 2h44’43 et constitue mon nouveau record. À faire pour un chrono !

Désormais, j’ai la bougeotte, voyager et découvrir d’autres marathons, que du bonheur !!!

  • 2002 Marathon de Londres
  • 2003 Marathon de Vienne
  • 2004 Semi Marathon de Lausanne
  • 2005 Marathon de Florence
  • 2006 Marathon de Paris et Amsterdam
  • 2007 Marathon de Rome
  • 2008 Marathon de New York
  • 2009 Marathon Nice Cannes
  • 2010 Marathon du Mont Blanc

Objectif 2011

Coacher 7 personnes : Jean Pierre, Guy, Alexandre, Alain, Thierry, Ali, Hodha,   pour le marathon de Paris, Christophe pour le marathon de Rome et pour moi, le marathon de Prague, avec un objectif de 2h50.

Copyright © 2019 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen